Les bons soins en cas de sécheresse oculaire

Pour beaucoup de personnes qui souffrent de sécheresse oculaire, trouver les bonnes gouttes oculaires est un chemin long et difficile. Souvent, elles doivent en essayer de nombreuses avant de tomber sur celles qui leur permettent de soulager durablement les symptômes désagréables qu’elles endurent, p. ex. la sensation de brûlure ou les rougeurs.

Dans cet entretien, la pharmacienne Wohlers vous donne de précieux conseils pour trouver la préparation qui vous convient.

Madame Wohlers, que conseillez-vous à vos clients qui vous demandent conseil sur les produits à acheter pour soulager leurs symptômes de sécheresse oculaire ?

Le plus important, c’est avant tout de trouver un produit que les clients supportent bien puisqu’ils vont devoir l’utiliser régulièrement. Le traitement de la sécheresse oculaire est un traitement au long cours qui ne doit surtout pas encore ajouter de contraintes pour l’œil.

 

De quoi dépend le fait qu’on supporte ou pas un produit ?

Surtout en cas d’utilisation fréquente, il est recommandé de choisir produit qui ne contient pas de conservateurs. Les conservateurs peuvent aggraver les lésions du film lacrymal et provoquer des symptômes d’irritation et des allergies. Malheureusement, de nombreux produits contiennent encore des conservateurs, notamment du chlorure de benzalkonium, du polyhexanide, du Purite® ou du Polyquad®.

Je fais aussi toujours attention à ce que les produits ne contiennent pas de phosphates car, quand la surface de l’œil présente déjà des lésions et en cas d’utilisation fréquente, le phosphate peut provoquer la formation de dépôts calciques irréversibles qui doivent, dans certains cas, être enlevés par chirurgie.*

Personnellement, mon expérience avec les substances actives physiologiques, par exemple, l’acide hyaluronique, est très positive. Notre œil est composé, en grande partie, d’acide hyaluronique, ce qui fait que cette substance est très bien tolérée.

 

Existe-t-il différents produits à base d’acide hyaluronique ?

Oui, il existe différents produits qui démontrent d’importantes différences en termes de qualité. Plus la qualité de l’acide hyaluronique est élevée, plus la viscosité de la solution l’est aussi.

On observe aussi des différences au niveau de l’efficacité du produit. Pour une même contenance du flacon, on peut aussi noter des différences énormes au niveau du nombre de gouttes délivrées. Ce dernier dépend, d’une part, de la taille des gouttes et d’autre part, du conteneur à proprement parler qui influence, lui aussi, la quantité libérée à chaque utilisation. Plus les gouttes sont petites, plus le nombre de gouttes que l’on peut tirer d’un flacon est élevé. Avec le système COMOD®, ce nombre est d’au moins 300 gouttes et la taille de chaque goutte correspond environ à la quantité qui peut être absorbée par un œil, ce qui permet au produit d’avoir un très bon rapport qualité / prix.

 

Les porteurs de lentilles peuvent-ils utiliser des produits qui contiennent de l’acide hyaluronique ?

Si la compatibilité avec les lentilles de contact est garantie, oui, absolument. Ce collyre convient idéalement pour les relubrifier. Cela permet d’humidifier les lentilles de contact sans devoir les retirer de l’œil.

Autres pages intéressantes